Wild Boar Hunting!!! Almost.

Dans ce pays ont est entouré de gens sympathiques. Le Portugal en est remplis. Sur les routes ce n’est pas ´moi en premier’ comme au quebec. Non, on vous laisse passé si c’est à votre tour sans chicane. Pour traverser la rue, les voitures arrêtes pour les piétons. Au restaurant lorsque vous avez terminer votre repas ont ne vous mettra jamais, au grand jamais, la facture sur la table sans que vous le demandiez. Aussi, personne vous mettra à la porte du restaurant parce que vous avez terminer et que le serveur veux aller ce coucher. JAMAIS!!! On a le respect de l’autre ici. Ca fait tellement de bien.

J’en parle car je trouve que avec tout ce qui ce passe dans le monde ces jours-ci je constate un manque flagrant de respect envers le prochain, l’autre à côté de soi.

Pas besoin de le connaître, il est humain aussi, il a besoin que l’on lui laisse de la place également et croyez-moi il y a assez de place pour tout le monde sur cette terre. On semble l’oublier. C’est une penser comme ça.

Tranquillement, on prépare notre Noël ici. La veille on aura un réveillon avec de la tourtière, du ragoût de pâtes de cochons et le 25 de la dinde avec tout les accompagnements traditionnellement. Nous avons décider de ne pas décorer le logis sauf pour une petite crèche en terre cuite que nous avons offerte à Françoise lors de sont arrivée.

La fin de semaines bat sont plein. Déjà dimanche ici. Nous allons la prendre doucement…..celle la aussi. En projet aujourd’hui, une belle grande marche puis un repas dans un restaurant du village de Estòi et pour le reste on verra.

Il fait beau, le ciel est bleu, il fait présentement à 9:49 du matin un beau 14c. On nous promet 17 degrés centigrades et quelques nuages.

Randy et moi sommes partie pour une randonnée que nous nous promotion être une bonne, une d’au mons deux heures. J’avais exprimer le désir de d’aller au delà de la montagne….. voila que nous avons fait mieux avec l’aide d’un Joseph, résident de Estòi que nous avons rencontré sur notre chemin. Il faisait son jogging lorsque nous l’avons aperçu pour la première fois. Nous nous sommes croisés quelques minutes plus tard et c’est à ce moment là qu’il s’est arrêté et nous a dit qu’il y avait des chasseurs de cochons sauvages dans le coin. Il nous à guider vers le sommet de la colline puis vers les chemins du retour….il s’est occupé de discuté avec les chasseurs installés stratégiquement sur les flancs de la colline. Nous avons eu l’impression que ceux-ci n’étaient pas très heureux de nous voir.

Enfin, Joseph nous a salué et est repartie à la course aussitôt qu’il ce soit assurer que nous reconnaissions notre chemin.

Voila la Portugal!  C’est un bon exemple. Un exemple à suivre.

Bonne journée….et profitez en donc pour nous écrire un petit mot. Nous aimerions vous entendre.

***********************************************************************

Marc and I had decided to head off for a lengthy hike in the mountain that creates one side of the valley we currently live in.  We had hiked part of it previously but decided that today we would attempt to go, and explore a little further.  The sun was shining and with our bamboo sticks in hand, off we headed.

The mountain climbs upward at times a slight plateau where once there stood prospering farms and now only crumbling stone walls and the occasional abandoned property with old buildings falling in on top of themselves.  The land is lush, lots of olive trees, the occasional old fruit tree that’s managed to survive and lots of wild shrubs and plants.  It truly is gorgeous and the higher you go, the more breathtaking the views.

At times we heard sounds in the distance, which I took to be a shepherd with his flock.  I was confident we’d soon be seeing him coming down one of the mountain paths and so onward we headed, determined to reach the best vantage point and at the same time, work off breakfast and make what for whatever goodies would be coming our way later in the day!!!

We were heading down this very narrow, overgrown and winding path when suddenly, there in front of us was a man, dressed in bright orange and he proceeded to tell us, in very unsteady English, probably more sign language, that we were in the middle of a wild boar hunt!!!!!!  So much for sheep and shepherds!!!!

Joseph kindly offered, we think, to guide us through the mountain, which meant,as he said, climbing to the sky first!!!  And so, onward and definitely upward we headed.  For me it was fairly demanding and I walk every day so for Marc, this was most certainly a work-out.  We came across six different hunters, each standing like a statue, gun folded across their chest waiting patiently for a pig to present itself………..both of us as close to Joseph as possible in his bright orange jacket!!!   Even though it was a tiny bit unnerving,we both enjoyed it tremendously, for the exercise, the majestic views and the adrenaline rush.

A great way to start a wonderful new day.

 

5 Comments

  1. My kind of day….. but on and on I read, excitement mounting, as we neared sighting the wild boar……off in the distance of course. lol

    Like

  2. Wow! I don’t know if I should go awandering with you guys. Unnerving for me to be in the midst of a hunting expedition. Good thing you had Joseph.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s